Quelques grands avantages de l’exercice de yoga pour les femmes enceintes

Ces routines, au moyen d’une série d’étirements doux, aident à tonifier les organes reproducteurs, le bassin et le reste de votre corps pour garantir un travail sans complication. Il offre également une flexibilité au niveau de la colonne vertébrale. Les exercices de respiration du yoga et l’acte de gérer votre puissance fournissent à votre bébé l’oxygène nécessaire plus l’énergie provenant de cet oxygène. Si vous avez une respiration intense, vous serez en meilleure santé et complètement prête à accoucher. La maîtrise des techniques de respiration du yoga peut certainement aider à réduire considérablement la possibilité de dépression post-partum et aider à diminuer la tension du travail.

Toutefois, avant de commencer un nouveau plan de conditionnement physique, vous devriez demander conseil à votre médecin. Votre médecin vous donnera des exercices physiques ainsi que des conseils sur l’alimentation qui coordonnent votre condition physique et votre mode de vie pendant que vous faites du yoga. Si pendant votre grossesse, vous n’êtes pas à l’aise allongée sur le dos, vous devez vous abstenir de presque toutes les poses, y compris de vous allonger sur le dos. Bien que les professionnels soient déchirés par ce sujet, il y a certaines précautions à prendre pour éviter que le fait de vous allonger sur le dos ne réduise la circulation du sang dans votre utérus et ne vous cause des étourdissements ou des vertiges. De plus, vous devriez vous abstenir de vous allonger directement sur le ventre juste après votre quatrième mois, ou peut-être plus tôt si vous vous sentez mal à l’aise. Utilisez une chaise ou même le mur pour garder votre équilibre. Pendant que votre système change, votre centre de gravité peut être un peu oblique et tomber pourrait vous blesser ainsi que votre bébé. Pliez les hanches, pas le dos.

Pour améliorer davantage l’inspiration et l’expiration, maintenir la distance entre votre sternum et votre os pubien vous aidera. Si vous vous penchez vers l’avant tout en vous asseyant, vous pouvez utiliser une serviette enroulée autour de vos pieds tout en gardant les deux extrémités pour éviter de serrer votre ventre. Tout en vous penchant à partir de vos hanches, soulevez les muscles de votre poitrine – cela vous aidera également. Gardez vos hanches droites lorsque vous étirez votre poitrine ainsi que le haut de vos cuisses. Soyez très prudent avec les poses tournantes. Essayez de vous tordre les épaules plus que le ventre. Assurez-vous simplement de ne pas trop vous étirer, en accordant une attention particulière à la partie médiane de votre corps. Assurez-vous de vous concentrer sur les signaux de votre système. Arrêtez si quelque chose vous met mal à l’aise.

Les exercices prénatals de yoga pourraient être très bons pour vous tandis que enceinte si vous comprenez ce que vous faites, et comment éviter des dommages personnels. En adaptant les poses pour convenir, vous pouvez continuer à prendre plaisir des avantages physiques, psychologiques aussi bien que spirituels que le yoga a à offrir. Commencez et terminez l’exercice par quelques minutes de réflexion. Et c’est de cela qu’il s’agit en premier lieu. Quand ces recommandations sont suivies, le yoga pendant la maternité pourrait être une expérience très réussie et satisfaisante. Écoutez votre corps et ne forcez rien. C’est simplement un cas clair d’être conscient de vos limites personnelles et de savoir ce qui vous convient le mieux parmi les exercices de yoga prénatal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *